Jagdfieber

Les arbres se sont colorés aux teintes de l’automne et la lumière qui règne ces jours sur tous nos paysages les fait étinceler de mille feux. Les mets et les plaisirs suivent les saisons et si on se plie au rituel, autant le faire une fois et bien. Lire la suite

« Je n’avais qu’à regarder Nys manger… »

img_0145

Ceci est une soupe à la betterave.

Le savoir hydrate et nourrit.

François Rabelais, Gargantua, 1542

Certes. Cela n’empêche pas qu’il faut quand même ingérer quelque chose. Et on peut bien considérer vivre d’amour et d’eau fraîche ou se faire une infusion de chiffres et de lettres plutôt que de calories, on ne peut séparer le corps des fluides qui abreuvent ses mécanismes. Certains ont beau considérer la cuisine comme une perte de temps et l’ingestion de nourriture comme un sujet indigne, nous devenons ce que nous mangeons. Lire la suite