Stallone

Le cheminement vers le choix d’un texte a un agenda qui lui est propre. Désignée, suggérée ou fruit de réminiscences apparaissant sous forme de hasard, la lecture qu’on ne pensait jamais découvrir recèle parfois des gemmes.

« Stallone » de Emmanuèle Bernheim raconte l’influence que peut avoir la magie de la fiction sur un destin. Lise voit Rocky III et cette histoire de comeback euphorisant la décide à l’action et à atteindre sa pleine puissance en tant qu’être humain. Elle y réussit, au sens ou on entend « réussir sa vie ». Son monde intérieur restera cependant opaque à son entourage.

Contrairement à ce que dit la 4ème de couverture, ce n’est ni « une histoire folle », ni celle d’une « obsession ». J’ai aimé ce récit simple d’une femme qui trouve son inspiration et la conserve comme jardin secret et moteur caché. Il incite à traverser la Ville à grandes enjambées conquérantes, au son de Eye of the Tiger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s