Littérature romande : La Surnommeuse de Pascal Houmard

 

Unknown.jpegDu texte latin au roman policier, les mêmes mécanismes mentaux sont en cause a écrit George Arnaud dans la préface au fameux Meurtre de Roger Ackroyd d’Agatha Christie. Peut-être est-ce ce goût de l’imbrication logique qui a amené mon collègue d’un autre collège à écrire des romans policiers. Avec succès, puisque La Surnommeuse a paru en 2017 aux éditions Mon Village et qu’il sera suivi d’un deuxième volume de la série les Enquêtes de Crystal dans le courant de l’année.

Pour se lancer dans une série policière dont on se souvienne, il faut sans doute créer un enquêteur-star qui la portera de sa personnalité et de sa sagacité particulières. La création du personnage d’Antigona Krestaj est une réussite. Commissaire d’origine kosovare, ayant grandi en Suisse avec des influences culturelles et linguistiques diverses, elle est une héroïne qui parvient à s’imposer dans le monde très masculin de la police criminelle tout en gardant ses interrogations de femme. Le monde intérieur d’Antigona est aussi prépondérant que son enquête. Lire la suite